Les points focaux diocésains outillés sur le logiciel DHIS2

Les points focaux diocésains outillés sur le logiciel DHIS2

Le Centre de la Direction Diocésaine des Œuvres de Sokodé-Kédia a servi de cadre à un atelier de formation du 02 au 07 juillet 2018 sur l’utilisation du logiciel DHIS2 (District  Health Information Software) conçu pour stocker et gérer les données de santé essentiell’information et l’action. Initiée par la Coordination Santé de l’OCDI Nationale, avec l’appui technique du Ministère de la Santé et de la protection sociale, cette formation a regroupé deux personnes de chacun des sept (07) Diocèses du Togo, des binômes qui constituent les points focaux diocésains.

Cette formation assurée par une équipe de quatre (4) personnes du Ministère de la Santé sous l’encadrement du Dr KUTOWOGBE Komla de la Coordination Nationale de Santé, répond aux difficultés liées à l’analyse des données fournies par les formations sanitaires. Lesquelles difficultés ont conduit à l’adoption d’un nouveau système de gestion de données titré DHIS2.

En effet, les données de mauvaises qualités présentent de nombreux risques à savoir la mauvaise prise de décision, la mauvaise planification, le gaspillage des ressources financières et la méfiance.

Le District  Health Information Software a été développé par HISP (Health Information System Program) à l’université d’Oslo et est utilisé par plusieurs Organisations régionales ou mondiales  (CEDEAO, OMS, etc.). Il permet de gérer les données agrégées (doses de vaccins, nombres de personnes formées en PF, etc.), les  événements (évaluation FS, visite des cliniques, évaluation des données écoles/villages) et le suivi.

Le mécanisme de fonctionnement du DHIS2 se situe à trois niveaux : la collecte et le traitement des données, l’analyse aux niveaux district et régional des données saisies par les formations sanitaires, et la mise en œuvre des actions correctrices au niveau central.

Entre cours théoriques et exercices pratiques, les formateurs ont entretenu les participants à la formation sur divers modules notamment la présentation du DHIS2, l’analyse et le remplissage des outils de rapportage, la saisie des données dans le logiciel et les règles de validation, l’utilisation des tableaux croisés dynamiques et la cartographie (visualisation) dans le logiciel.

A l’issue des travaux, le formateur principal, Dr TCHANILEY Ganiou a demandé aux points focaux de faire bon usage des connaissances acquises pour une amélioration de la qualité des rapports fournis par les Formations Sanitaires Catholiques.

Enfin, le dernier mot est revenu à la Coordinatrice Diocésaine de Santé du Diocèse de Sokodé, Madame Marie-Thérèse POYODE. Elle a au nom du Père Secrétaire Général de l’OCDI Sokodé et en son nom propre, remercié les formateurs et le Ministère de la Santé pour l’accompagnement technique. Tout comme le Dr TCHANILEY Ganiou, Madame Marie-Thérèse POYODE a, pour finir, demandé aux points focaux diocésains de faire une meilleure utilisation du logiciel DHIS2.

Laisser un commentaire

Fermer le menu