GESTION DES BENEVOLES POUR RÉPONDRE AUX URGENCES: OCDI/CARITAS forme 28 paroissiaux locaux du diocèse de Kara

Kara, 22 avr. (ATOP) – L’Organisation de la Charité pour un Développement Intégral ­Caritas Kara (OCDI/Caritas-Kara) a organisé une formation, les 20 et21 avril a Kara, a  l’Intention de 28 bénévoles paroissiaux locaux, sur la gestion des volontaires nationaux et internationaux pour répondre aux urgences en actions humanitaires en Afrique francophone.

Cet atelier de formation qui intervient après celui de Kpalimé, se situe dans le cadre de la mise en œuvre du projet de «Renforcement de capacités en actions humanitaires et gestion des volontaires en Afrique Francophone» (RECHANGE). Ce projet a pour but d’améliorer les capacités organisationnelles des structures existantes des organisations Caritas africaines pour mieux accompagner les communautés dans l’identification et l’analyse de leurs problèmes.

L’objectif de cette formation répond a l’engagement de l’église catholique de renforcer les systèmes de gestion des bénévoles des diocèses pour recevoir et bien gérer les bénévoles locaux et volontaires afin d’apporter une réponse adéquat eaux situations d’urgences. Elle a également servi de cadre pour le point focal de l’OCDI/Caritas Kara, de divulguer les acquis de la formation de Kpalimé  aux  bénévoles  paroissiaux  du diocèse  de Kara  pour  mieux   assurer  les  actions  de l’organisation dans la région.

Les participants ont été imprègnes de la définition des concepts de« bénévolat et du volontariat», du rôle et des types du bénévolat/volontariat. Ils ont aussi été renseignes sur l’état des lieux du bénévolat au Togo, les différentes étapes dans la gestion des bénévoles et volontaires, entre autres, le processus de recrutement; la formation; les cadres de travail et l’accueil; la motivation et la fidélisation.

Le responsable service sociaux économiques et développement OCDI/Caritas Kara, Makeouma David a indiqué que cette formation est primordiale dans la mesure où, elle permet d’assurer la qualité des actions de l’OCDI/Caritas envers les bénéficiaires et aux bénévoles eux­-mêmes de comprendre la mission de l’organisation. II  a invite ceux-ci a plus d’engagement et d’ardeur pour l’atteinte des objectifs assignes. M. Makeouma a profité de l’occasion pour lancer un SOS a d’autres partenaires afin de poursuivre la formation des bénévoles des paroisses restantes.

Source : ATOP/BH/SED

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu